International
URL courte
Présidentielle 2017 en France (205)
716811
S'abonner

Manuel Valls semble avoir mal digéré les critiques de son chef et a contre-attaqué. Une affaire à suivre.

Le premier ministre français Manuel Valls n'a pas mâché ses mots en réponse aux critiques de François Hollande sur la situation de l'institution judiciaire. Les révélations des deux principaux acteurs sont parues le 19 octobre dans un livre « Un président ne devrait pas dire ça… » des journalistes du Monde Fabrice Lhomme et Gérard Davet.

« C'est irresponsable, consternant, indéfendable, et cela peut être cataclysmique. Je ne vois pas, après ça, comment il peut faire campagne ! Cela ressemble à un suicide politique. Il faut maintenant éviter que ce suicide personnel ne devienne collectif », a lancé Manuel Valls à l'encontre du président de la République.

Pour sa part, le chef d'État français a déjà fait machine arrière et s'est excusé auprès des magistrats initialement qualifiés de « lâches » avant le retour du celui-là de son déplacement au Canada.

« Tous ces débats, toutes ces discussions (…) ne sont pas bons pour la vie politique et la vie démocratique », a poursuivi Manuel Valls, vu comme un candidat à la présidence, si M. Hollande renonce à un deuxième mandat, pour qui il « faut prendre un peu de hauteur de vue », car « le pays a besoin d'un beau et grand débat sur son destin » et « tout le monde doit se ressaisir ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Présidentielle 2017 en France (205)

Lire aussi:

Hollande: président de «gauche» et homme de droite
Présidence normale pour indignation générale?
Les éternels regrets de Hollande, ou la grande partie de yoyo...
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
critiques, suicide, magistrat, candidats, livre, Un président ne devrait pas dire ça, Présidentielle française 2017, Le Monde, Fabrice Lhomme, Gérard Davet, Manuel Valls, François Hollande, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook