Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton vs Wikileaks

    Hillary’s Eleven, ou combien d’hommes faut-il pour écrire un tweet?

    © Photo. Twitter: RT_America
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    20375
    S'abonner

    Savez-vous combien il faut de personnes pour bien formuler la position de Mme Clinton? Wikileaks donne la réponse: onze!

    Onze personnes ont participé à la rédaction d'un tweet que la candidate démocrate à la présidence américaine Hillary Clinton a consacré à la crise économique à Porto Rico, ressort-il de la correspondance de John Podesta, directeur de campagne de Mme Clinton, publiée par Wikileaks.

    « Hillary Clinton souhaite rédiger un tweet sur la crise de la dette à Porto Rico (territoire non incorporé des États-Unis, ndlr). Notre objectif est d'exprimer notre sympathie à l'égard des Portoricains dans ce tweet. Il faut qu'il soit clair que nous sommes avec eux parce que sommes préoccupés par leurs santé et bien-être et parce que beaucoup d'Américains détiennent des obligations municipales portoricaines dans le cadre de leurs portefeuilles de retraite », a écrit Ann O'Leary, conseillère d'Hillary Clinton.

    La version initiale du tweet était: « La crise de la dette de Porto Rico n'est pas à eux seuls. Nous devons coopérer pour trouver des solutions intelligentes pour stabiliser et développer l'économie de PR et aider les gens à prospérer ».

    Une lettre d'Ann O'Leary consacrée au tweet de Hillary Clinton sur Porto Rico
    Une lettre d'Ann O'Leary consacrée au tweet de Hillary Clinton sur Porto Rico

    Ce message était trop long pour répondre à la norme des 140 caractères de Twitter. Ann O'Leary a donc invité neuf autres membres de l'équipe et John Podesta à participer à la discussion en vue de l'améliorer.

    Selon Amanda Renteria, une autre conseillère politique, « une chose qui manque c'est qu'il y a un sens des problèmes sous-jacents ».

    Robby Mook, responsable de campagne, a proposé d'examiner le tweet avec des Portoricains. « Je m'en occupe. J'ai passé une heure au téléphone », a répondu Mme Renteria.

    John Podesta a lui-aussi proposé une variante : « Les Américains sont touchés par la crise de la dette à Porto Rico. Nous devons… »

    Quelques heures plus tard, le tweet était prêt. Signé par Hillary Clinton, il comptait 134 caractères, soit une personne pour 12 caractères en moyenne.

    ​Toutefois, l'équipe de campagne de Clinton n'a pas réussi à battre le record. En 2012, 22 personnes étaient chargées de rédiger des tweets et d'autres messages en ligne au nom du candidat républicain à la présidence Mitt Romney.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Hillary. Courriels et extraits choisis: le plus intéressant sur Wikileaks
    Hillary Clinton gagnante? Des médias US influents sont d’un avis contraire
    Wikileaks: Hillary et le «sanctuaire secret» de Poutine
    Tags:
    campagne électorale, correspondance, révélations, Twitter, Présidentielle américaine 2016, WikiLeaks, Amanda Renteria, John Podesta, Robby Mook, Ann O'Leary, Hillary Clinton, Porto-Rico, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik