International
URL courte
Situation à Alep (2016) (180)
24312
S'abonner

Dans un entretien téléphonique, les présidents russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, ont évoqué les derniers développements survenus en Irak et en Syrie, tout particulièrement autour de la ville syrienne d’Alep.

La Russie et la Turquie ont convenu d'efforts conjoints visant à faire sortir d'Alep-Est, en Syrie, les djihadistes du Front Fatah al-Cham, ex-Front al-Nosra, a annoncé mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan, intervenant à Ankara devant les chefs d'administrations locales du pays.

« Je me suis entretenu hier avec (le président russe Vladimir) Poutine. On a parlé d'Alep. Il m'a dit qu'à partir de 22h, les bombardements y cesseront. Il a souhaité que le Front al-Nosra quitte la ville. Nous avons donné des consignes requises aux collègues et commencé le travail dans ce sens (…). On a également discuté de la nécessité d'assurer une vie normale aux habitants de la ville, ce qui implique un travail commun », a déclaré M. Erdogan, dont les propos sont repris par la presse internationale.

L'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, s'était dit prêt en amont à se rendre dans les quartiers d'Alep-Est pour escorter hors de la ville le millier de combattants djihadistes qui s'y trouveraient afin de faire cesser les bombardements russes et syriens.

Moscou a annoncé que les armées russe et syrienne suspendraient « leurs frappes aériennes et tous les autres tirs » jeudi à Alep de 08h00 à 16h00 heure locale. Mardi 18 octobre, les forces aériennes russes et syriennes ont suspendu leurs frappes en Syrie, avant la date prévue pour assurer la préparation d'une pause humanitaire.

Auparavant, le délégué permanent russe auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, avait souligné que le cessez-le-feu à Alep pourrait devenir permanent si l'on réussissait à séparer les forces de l'opposition modérée au gouvernement syrien des djihadistes appartenant aux organisations terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation à Alep (2016) (180)

Lire aussi:

Assad: «Nous devons évincer les terroristes d’Alep»
Hollande et Merkel demanderont à Poutine de prolonger la «pause humanitaire» à Alep
La Turquie promet de protéger les habitants d'Alep
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Tags:
pause humanitaire, efforts, président, frappe aérienne, djihadisme, Front al-Nosra, ONU, Staffan de Mistura, Recep Tayyip Erdogan, Vitali Tchourkine, Vladimir Poutine, Alep, Ankara, Turquie, Moscou, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook