Ecoutez Radio Sputnik
    Le quartier Tariq al-Bab d'Alep

    Les habitants d'Alep victimes de tirs aveugles de l'opposition

    © REUTERS/ Abdalrhman Ismail
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    312581336

    Bien que les aviations russe et syrienne aient suspendu leurs frappes sur Alep, les combattants anti-Assad continuent de pilonner la partie occidentale de la ville contrôlée par l'armée gouvernementale.

    Au cours des 24 dernières heures, les militaires russes ont enregistré 51 violations du régime de cessez-le-feu à Alep. Le 18 octobre, le quartier densément peuplé d'Al-Jamiliya a été soumis à des tirs intenses, qui ont fait trois morts et près d'une trentaine de blessés, dont des enfants.

    D'après un correspondant de la chaîne RT présent sur place, l'opposition armée procède régulièrement à des tirs aveugles sur la partie d'Alep détenue par les troupes fidèles au gouvernement de Damas sans distinguer les résidents civils des militaires.

    Selon les estimations des Nations unies, près de la moitié des combattants insurgés présents actuellement à Alep font partie du groupe islamiste Fatah al-Cham, ex-Front Al-Nosra, considéré comme une organisation terroriste par le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Le délégué permanent russe auprès des Nations unies Vitali Tchourkine a souligné que le cessez-le-feu à Alep pourrait devenir permanent si l'on réussissait à séparer les forces de l'opposition modérée des djihadistes appartenant aux organisations terroristes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    L’État-major russe annonce une pause humanitaire à Alep
    Alep pilonnée en permanence par l’opposition (vidéo)
    Le personnel de l'Onu arrive à Alep pour évacuer les terroristes
    Tags:
    crise syrienne, civils, combat, pilonnage, terrorisme, Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), ONU, Vitali Tchourkine, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      Hamas
      La Russie ne doit pas céder elle n'a qu'à leurs Répondre ! Vous avez eu le scalp de l Irak et de la Libye pour ce qui est de la syrie vous nous laissez gentiment gérer le dossier
    • avatar
      michel.louis.loncin
      De cela, les ... "Casquesur blancs" reçus par HollANDOUILLE se gardent bien de parler ... Normal : ils sont COMPLICES !!!
    • mic.dior
      Il faut être sans pitié pour cette opposition terroriste soutenue par les US et consorts dont Hollande l'imbécile choyé par les arabes de France.
    • avatar
      ygalsky2011
      Oui, tuez les tous, sans aucune pitié !
      Pas un seul doit en réchapper.
      Il faut les é-ra-di-quer définitivement !
      Mais, après il faut reconstruire tout ce que nous avons détruit. Quand même !
    • avatar
      ygalsky2011
      Condamner à perpet les chefs d'états qui ont contribué à ces destructions, saisir tous leurs biens, ainsi qu'auprès de leur famille, qui ont bien profité et n'ont pas dit "stop !"
    • philps60
      il n y a pas d opposition
      il y a des terroristes et l armee de assad point barre
      tout le reste c est de la flute
    Afficher les nouveaux commentaires (0)