International
URL courte
Crise migratoire (automne-hiver 2016/17) (79)
23513
S'abonner

La Turquie, qui héberge d’ores et déjà 2,5 millions de réfugiés syriens, est confrontée à une nouvelle vague de migrants depuis qu’un déluge de feu s’est abattu sur Alep, ancienne capitale économique de la Syrie, où se sont retranchés des terroristes.

Près d'un million de réfugiés supplémentaires pourraient affluer sur la Turquie depuis la ville d'Alep en cas de reprise des hostilités dans cette ancienne capitale économique de la Syrie, a déclaré mercredi à Ankara le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Le président turc Recep Erdogan
© AFP 2020 STR / TURKISH PRESIDENTIAL PRESS OFFICE

« Si l'exode des réfugiés commence à Alep, jusqu'à un million de migrants supplémentaires s'élanceront vers la Turquie. Nous ne pourrons tout simplement pas assumer de telles dépenses », a prévenu M. Erdogan, intervenant devant les chefs d'administrations locales du pays.

Moscou a annoncé que les armées russe et syrienne suspendraient « leurs frappes aériennes et tous les autres tirs » jeudi à Alep de 08h00 à 16h00 heure locale. Mardi 18 octobre, les forces aériennes russes et syriennes ont suspendu leurs frappes en Syrie, avant la date prévue pour assurer la préparation d'une pause humanitaire.

Auparavant, le délégué permanent russe auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, avait souligné que le cessez-le-feu à Alep pourrait devenir permanent si l'on réussissait à séparer les forces de l'opposition modérée au gouvernement syrien des djihadistes appartenant aux organisations terroristes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Crise migratoire (automne-hiver 2016/17) (79)

Lire aussi:

Merkel va inaugurer en Turquie le 16 avril un complexe pour réfugiés syriens
Réfugiés syriens abattus et expulsés par la Turquie: Berlin vérifie les informations
Turquie: des tentes et de l'eau pour les réfugiés d'Alep
Tags:
dépenses, exode, réfugiés syriens, ONU, Recep Tayyip Erdogan, Vitali Tchourkine, Alep, Ankara, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook