International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
24249
S'abonner

Les dirigeants européens menaceraient la Russie de sanctions en raison de la Syrie. Le projet de résolution finale des dirigeants de l'UE prévoit l'imposition de sanctions contre les partisans du gouvernement syrien.

« L'UE envisage toutes les options, y compris l'imposition de mesures restrictives supplémentaires à l'encontre des personnes et entités soutenant le président syrien Bachar el-Assad, la violence ne cesse pas », selon le projet de résolution.

Le document indique que « les personnes responsables de violation du droit international humanitaire et des droits de l'homme doivent être traduites en justice ».

« Le Conseil européen condamne fermement les attaques perpétrées par le régime syrien et par ses alliés, notamment la Russie, sur les civils à Alep », peut-on lire dans le document.

À Londres, où étaient réunis le 16 octobre des pays soutenant l'opposition syrienne, le secrétaire d'État américain John Kerry a déclaré que des « crimes contre l'humanité » étaient perpétrés lors des frappes contre les quartiers d'Alep tenus par les rebelles. Il a prévenu que des « mesures supplémentaires » étaient envisagées contre « Damas et ceux qui le soutiennent » en faisant ainsi allusion à la Russie.

Moscou a pour sa part averti que toute action hostile à son encontre recevrait une réponse appropriée. En outre, les autorités russes ont à plusieurs reprises fait valoir que l'aviation russe n'effectuait que des frappes précisément ciblées à l'avance contre les objectifs hors des zones résidentielles.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Aéronautique: les nouvelles sanctions antirusses, un coup dur pour l'Europe
«Qu’ils ne comptent pas là-dessus!»: Poutine n’entend pas annuler les contre-sanctions
Impuissance de l’UE: un bureau spécial créé à Bruxelles afin de discréditer la Russie
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tags:
sanctions antirusses, sanctions, Union européenne (UE), Alep, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook