International
URL courte
436
S'abonner

La sortie prochaine du Royaume-Uni de l’UE a redonné espoir aux partisans de l’indépendance de l’Ecosse, dont les habitants sont hostiles au Brexit.

La première ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé la publication d'un projet de loi sur un nouveau référendum d'indépendance. Selon elle, le texte n'ira de l'avant qu'en cas d'échec des autres options pour maintenir l'Ecosse au sein de l'Union européenne.

Bien que Mme Sturgeon ait qualifié un nouveau référendum de « fort probable », le projet de loi revêt un caractère consultatif et ne fixe pas de date du référendum.

« Notre gouvernement a été élu sous la réserve que le parlement aurait la possibilité d'envisager l'option du référendum si les circonstances changeaient radicalement, notamment s'il y avait tentative de sortir l'Ecosse de l'UE contre son gré », stipule une déclaration de Nicola Sturgeon.

Selon la première ministre, la publication du projet de loi est liée aux conséquences éventuelles du Brexit qui risquent de « porter atteinte à notre économie, de détruire des emplois et d'abaisser notre niveau de vie ».

Lors du référendum du 23 juin, la majorité des Britanniques ont voté pour sortir de l'Union européenne : l'Irlande du Nord et l'Ecosse se sont prononcés en faveur d'un maintien au sein de l'UE tandis que l'Angleterre et le pays de Galles ont voté pour la sortie. En Ecosse, les résultats du scrutin ont relancé les discussions sur un nouveau référendum d'indépendance et en Irlande, ils ont généré de nouvelles déclarations sur la possibilité d'une réunification avec l'Irlande du Nord.

Lors du référendum d'indépendance de 2014, 55% des Ecossais ont voté pour le maintien au sein du Royaume-Uni. Pourtant, après le Brexit, le Royaume-Uni « a cessé d'être le pays dans lequel les Ecossais avaient décidé alors de rester », selon Nicola Sturgeon.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

 

 

Lire aussi:

L'Ecosse restera-t-elle dans l'UE avec sa politique antisociale d’austérité?
Le débat sur l’indépendance de l’Ecosse repart de plus belle
L'Ecosse peut rester dans l'UE sans quitter le Royaume-Uni
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Tags:
indépendance, référendum, Brexit, Nicola Sturgeon, Irlande, Pays de Galles, Irlande du Nord, Angleterre, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook