International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
34682
S'abonner

Selon un sondage récent, les troupes américaines semblent soutenir Donald Trump lors des élections présidentielles qui auront lieu en novembre.

Les scandales récents entourant le candidat républicain à la présidentielle, Donald Trump, n'ont pas affecté, apparemment, l'opinion des militaires, qui soutiennent toujours l'homme d'affaires américain, d'après un récent sondage effectué cette semaine par le Military Times en coopération avec l'Institut pour les vétérans et les familles des militaires.

En fait, il semble que M. Trump soit l'actuel favori des électeurs militaires.

À la question « Si les élections présidentielles avaient lieu demain, pour qui voteriez-vous ? » 40,5 % ont répondu « pour Donald Trump », 27 % « pour Harry Johnson » (candidat du Parti libértarien), 20,6 % des répondants voteraient pour Clinton, 5,6 % n'ont pas répondu, 4,6 % ne voteraient pas et seulement 1,7 % donneraient leur vote à Jill Stein (candidate du Parti écologiste).

Dans le même temps, il faut noter que l'opinion politique n'est pas homogène au sein de l'armée américaine. Les préférences des officiers et des soldats sont partagées comme suit.

43,4 % des soldats voteraient pour Trump, tandis que seulement 26,2 % des officiers choisiraient ce candidat. Un ratio contraire est observé avec Hillary Clinton : 18,4 % contre 31,7 %. Le soutient pour le candidat libértarien Harry Johnson est presque égal, 26,2 % et 31,3 %. 5,5 % des gens de chaque groupe ne se sont pas encore décidés.

2 486 militaires américains de différents corps d'armée ont pris part au sondage, dont 85 % sont des hommes et 15 % des femmes, l'âge moyen des répondants est 29 ans. 70 % des sondés sont blancs, 11 % d'origine hispanique, 8 % sont afro-américains, 4 % sont asiatiques et 8 % d'autres origines.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Trump: Daech, fruit des erreurs de Clinton
Trump: la situation en Syrie serait encore pire sans Assad
Le demi-frère d’Obama soutiendra Trump lors des débats
Melania Trump monte au créneau pour défendre son mari
Tags:
élections, Présidentielle américaine 2016, Forces armées des Etats-Unis, Harry Johnson, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook