Ecoutez Radio Sputnik
    Daech

    Moscou: les plans d'acheminer les terroristes de Mossoul en Syrie sont criminels

    © AP Photo/ Lefteris Pitarakis
    International
    URL courte
    628237683

    L'acheminement des extrémistes de l'organisation terroriste État islamique de la ville irakienne de Mossoul en Syrie constituerait un crime, selon la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    « Les plans d'acheminer les combattants de l'EI retranchés à Mossoul dans la direction de la Syrie sont contreproductifs. C'est tout simplement un crime. S'ils arrivaient en Syrie, ils rejoindraient les groupes des djihadistes qui luttent contre les forces gouvernementales, dont les rangs sont clairsemés après une opération antiterroriste. Cette politique est franchement hypocrite, érodant la base de la lutte intransigeante contre le terrorisme international coordonnée par le Conseil de sécurité de l'Onu », a-t-elle lancé.

    Dans le même temps, la porte-parole de la diplomatie russe a affirmé que la Russie soutenait les actions des autorités irakiennes visant à libérer Mossoul des terroristes de Daech dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

    « Nous soutenons les mesures audacieuses des dirigeants irakiens pour combattre l'extrémisme de l'EI, pour assurer la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'État. Dans le même temps, nous faisons valoir l'importance de prendre, lors d'une telle opération militaire d'envergure dans cette ville avec une population de 1,5 million de personnes, des mesures de protection des habitants restant et d'aide accordée à ceux qui ont décidé de partir », a-t-elle noté.

    Auparavant, une source diplomatique et militaire russe avait indiqué que les services spéciaux américains et saoudiens avaient convenu d'assurer pour les extrémistes de l'État islamique et pour leurs familles une sortie en toute sécurité de Mossoul avant son assaut par les forces de la coalition internationale.

    Selon lui, le plan des États-Unis et de l'Arabie saoudite prévoit également que plus de 9 000 membres de Daech soient déployés de Mossoul dans les régions orientales de la Syrie pour procéder à une offensive majeure qui impliquerait la prise des villes de Deir ez-Zor et de Palmyre contrôlées actuellement par les troupes gouvernementales.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les soldats d’élite irakiens rejoignent l’offensive contre Mossoul
    Quelle est la différence entre les civils de Mossoul et d’Alep? Washington reste perplexe
    La libération de Mossoul risque de tourner à la «catastrophe totale»
    Malgré la médiatisation, la libération de Mossoul n'a pas encore débuté, souligne Moscou
    Jusqu’à 6000 djihadistes se trouvent toujours à Mossoul
    Tags:
    Etat islamique, Maria Zakharova, Arabie Saoudite, États-Unis, Syrie, Irak, Mossoul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik