International
URL courte
Situation à Alep (2016) (180)
65689
S'abonner

Trois militaires russes, employés du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, ont été blessés suite aux tirs de rebelles à al-Macharka non loin d'Alep.

Trois officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont reçu des blessures légères dans des tirs de rebelles ciblant les couloirs humanitaires dans le quartier d'al-Macharka, a affirmé le Centre dans un communiqué.

« Afin de leur dispenser une aide médicale, les militaires russes ont été emmenés sur la base aérienne de Hmeimim. Leurs vies sont hors de danger », précise le communiqué.

Les terroristes ont en outre exécuté publiquement 14 représentants des autorités locales à Alep, ceci comme punition pour avoir appelé à quitter les quartiers contrôlés par les terroristes.

« Les membres du groupe Ahrar al-Cham ont publiquement exécuté 14 représentants des autorités locales de l'est d'Alep car ils avaient exhorté les habitants locaux et les représentants de groupes armés à quitter les quartiers de la ville assiégée par les terroristes », affirme le communiqué.

Plus tôt dans la journée, des rebelles s'en sont pris aux positions de l'armée syrienne dans le nord d'Alep, aux alentours de la route Castello. Les terroristes de Fatah al-Cham, nouveau nom du Front Al-Nosra, ont à leur tour tiré sur les habitants d'Alep ressemblés près de l'entrée d'un couloir humanitaire dans le quartier de Bustan al-Qasr, à Alep.

Le cessez-le-feu à Alep a débuté ce matin à 08h00 (05h00 GMT) visant à permettre à la population civile ainsi qu'aux rebelles de quitter la zone en proie à des combats. Les blessés et malades seront également évacués d'Alep. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé proroger d'un jour la pause humanitaire qui devait durer jusqu'à 19h00 (16h00 GMT) comme initialement prévu.

Il existe six couloirs humanitaires que les résidents civils d'Alep peuvent emprunter pour quitter la ville. Deux autres couloirs sont destinés aux combattants bloqués dans la partie est de la ville. Mardi 18 octobre, les forces aériennes russes et syriennes ont suspendu leurs frappes à Alep, en Syrie, soit avant la date prévue, pour assurer la préparation d'une pause humanitaire. Lors d'une rencontre à Berlin avec François Hollande et Angela Merkel, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie était prête à maintenir le cessez-le-feu à Alep en Syrie aussi longtemps que nécessaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation à Alep (2016) (180)

Lire aussi:

Moscou proroge d'un jour la pause humanitaire à Alep
Al-Nosra tire sur les civils qui tentent de quitter Alep
Le départ des combattants d’Alep diffusé en direct
Les terroristes menacent d’abattre les civils qui tentent de quitter Alep
Tags:
pause humanitaire, couloir humanitaire, blessure, rebelles, blessés, militaires, fusillade, tirs, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Hmeimim, Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook