International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
17112
S'abonner

Il est peu probable que la libération de la ville irakienne de Mossoul du joug islamiste donne lieu à des confrontations interethniques. Toutefois, l’exode de jusqu’à un million d’habitants locaux vers la Turquie n’est pas à exclure.

Dans les jours qui viennent, l'armée gouvernementale irakienne et les milices sunnites Défenseurs de Ninive envisagent d'élargir l'envergure de l'opération de libération de Mossoul, a annoncé à Sputnik l'ex-gouverneur de cette ville Esil Nuceyfi.

Or, une fois la ville libérée, l'armée irakienne quittera la ville et passera le contrôle de Mossoul à la police locale et aux milices sunnites, a informé l'interlocuteur de l'agence qui est par ailleurs commandant des Défenseurs de Ninive.

« Je ne pense pas que Mossoul puisse être divisée. Alors que Sinjar et Tall Afar peuvent connaître des confrontations interreligieuses », a expliqué M. Nuceyfi.

Et de préciser que si les habitants de Mossoul continuent à quitter la ville, la Turquie pourrait connaître une nouvelle vague migratoire.

« Jusqu'à un million de personnes peuvent se présenter à la frontière », a-t-il explicité.

Le début de l'opération visant à libérer Mossoul a été annoncé par le premier ministre irakien Haïder al-Abadi dans la nuit du 16 au 17 octobre. L'armée et la police irakiennes, soutenues par les milices kurdes et les avions de la coalition internationale anti-Daech, ont entamé une vaste offensive sur la ville.

L'Onu a déjà exprimé son inquiétude pour la sécurité des 1,5 million de personnes vivant à Mossoul qui pourraient être touchées par les opérations militaires.

Pour sa part, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a annoncé que l'opération de libération de la ville irakienne de Mossoul risquait de tourner en catastrophe humanitaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Moscou: les plans d'acheminer les terroristes de Mossoul en Syrie sont criminels
Irak/Syrie: Hollande met en garde contre la fuite de djihadistes de Mossoul vers Raqqa
Les soldats d’élite irakiens rejoignent l’offensive contre Mossoul
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
crise humanitaire, opération militaire, migrants, Etat islamique, Turquie, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook