Ecoutez Radio Sputnik
    Kadhafi tué pour sa politique sur les bases militaires étrangères en Afrique

    Kadhafi tué pour sa politique sur les bases militaires étrangères en Afrique

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    251232

    L'ancien vice-premier ministre libyen de l'époque de Mouammar Kadhafi Al-Taieb as-Safi estime, dans un entretien à Sputnik, que l'assassinat du guide de la révolution libyenne a été la conséquence logique de sa politique obstinée envers l'Occident, mais bonne pour son propre pays.

    La politique de Mouammar Kadhafi concernant la présence de bases militaires étrangères en Libye et en Afrique semble avoir joué un rôle dans son triste sort. Tandis que le dirigeant libyen était opposé à toute présence militaire étrangère, surtout occidentale, dans les pays du continent africain, les bases militaires étrangères étaient un moyen de pression sur la politique et l'économie libyenne.

    « Après la révolution de 1969, Mouammar Kadhafi a en premier lieu entamé une politique active contre la présence militaire étrangère en Libye et en Afrique car les bases militaires étaient un levier pour influer sur la politique et l'économie de la Libye. Voilà pourquoi il a été assassiné ! », affirme Al-Taieb as-Safi, ex-vice-premier ministre libyen.

    Dans le même temps, l'ancien chef d'État libyen s'employait à protéger non seulement les intérêts nationaux libyens, mais aussi ceux de toute la région arabe et africaine.

    « Sa mort ressemblait à une vengeance publique et non à la protection des intérêts de qui que ce soit. Et ce fait est d'autant plus évident vu que M. Kadhafi protégeait les intérêts de la région arabe sur la scène internationale et que la Libye était un État indépendant quant à ses décisions », poursuit-il.

    Pendant des dizaines d'années, M. Kadhafi a mené une politique de renforcement et d'augmentation de l'indépendance de l'Afrique, ce qui allait à l'encontre des plans occidentaux et menaçait l'hégémonie des États-Unis.

    Au moment de l'assassinat, la Libye était le seul pays africain qui osait prendre ses décisions de manière indépendante dans l'intérêt de la nation. Et la Libye d'aujourd'hui est dépendante d'autres pays à plusieurs niveaux : politique, économique, militaire et même social.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Mali: «c'est un problème de mouvements» émergés après l'assassinat de Kadhafi
    Lavrov: l'assassinat de Kadhafi est un crime de guerre
    Obama regrette les conséquences de la chute de Kadhafi
    Et dire que Kadhafi avait raison…
    Ce qu'avait compris Kadhafi
    Tags:
    présence militaire, base militaire, meurtre, Mouammar Kadhafi, Occident, Afrique, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik