International
URL courte
161448
S'abonner

Plus de 1 200 combattants, en particulier, 30 kamikazes, se sont regroupés afin de lancer une offensive contre la ville syrienne d'Alep depuis le sud-ouest, a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l’État-major russe Sergueï Roudskoï.

Selon la déclaration du chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major russe Sergueï Roudskoï, plus de 1 200 combattants, en particulier, 30 kamikazes, se sont regroupés afin de lancer une offensive contre la ville syrienne d'Alep depuis le sud-ouest.

Selon le responsable russe, les terroristes utilisent la trêve dans leurs propres intérêts. Sergueï Roudskoï précise que les combattants se sont regroupés autour d'Alep et, ainsi, préparent une nouvelle offensive afin de pénétrer dans les quartiers est de la ville. Selon Sergueï Roudskoï, plus de 200 combattants sont arrivés dans les localités de Mansura, Karasi et le quartier 1070 lors des 24 dernières heures.

« Un groupe de détachements armés illégaux qui compte plus 1 200 individus, en particulier, 30 kamikazes, a pris place pour lancer une offensive contre Alep depuis le sud-ouest. Ils sont armés de chars, de véhicules blindés et de plus de 20 véhicules avec des mitrailleuses de gros calibre », indique-t-il.

Selon le responsable russe, les groupes de terroristes qui se sont activés aux environs d'Alep reçoivent des armes et des munitions, en particulier, des systèmes antiaériens portatifs.

Lire aussi:

Moscou fustige l’«oubli» du secrétaire général de l’Onu au sujet d’Alep
Lavrov constate qu’«al-Nosra empêche l’évacuation des civils à Alep»
Des rebelles attaquent l'armée syrienne à Alep
Moscou énonce les raisons de la crise à Alep
Tags:
crise syrienne, Sergueï Roudskoï, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook