International
URL courte
104944
S'abonner

Le déploiement des contingents turcs en Syrie est une agression ouverte que l’armée syrienne combattra par tous les moyens disponibles, a déclaré le commandement de l'armée syrienne.

« La présence de l'armée turque en Syrie est inacceptable et constitue une agression. Nous allons les affronter comme des envahisseurs par tous les moyens à notre disposition », déclare le communiqué de l'armée syrienne.

Plus tôt, les représentants des militants kurdes en Syrie ont accusé l'armée turque d'aider les extrémistes et de prendre pour cible les positions kurdes, y compris, récemment, le déploiement de 20 chars destinés à couvrir l'offensive des extrémistes sur la ville de Tall Rifaat, à 40 km au nord d'Alep.

Chars turcs à la frontière syrienne
© AP Photo / Halit Onur Sandal
Le 20 octobre, le commandement syrien a signalé dans un communiqué que les forces gouvernementales syriennes abattraient tout avion turc en cas de nouvelles frappes contre le territoire syrien accusant les forces aériennes turques d'avoir bombardé des villages dans le nord d'Alep.

Le 24 août dernier, l'armée turque a lancé l'opération Bouclier de l'Euphrate contre Daech. Elle a délogé les djihadistes de la ville frontalière syrienne de Jarablus avec la participation de l'opposition syrienne et poursuit son offensive en direction du sud-est. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'opération visait à déloger les terroristes du territoire d'une superficie totale de 5 000 kilomètres carrés et à y créer une zone de sécurité pour y installer les réfugiés.

Lire aussi:

Peshmergas: «on a besoin d'armes lourdes» pour libérer Mossoul de Daech
L'armée syrienne prête à abattre les avions turcs volant dans son ciel
Dans le nord de la Syrie, l’armée turque détruit 82 cibles de Daech
Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook