International
URL courte
691190
S'abonner

Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova est sûre que les statistiques comparatives sur le nombre de victimes civiles durant le régime de Saddam Hussein et les dix ans de présence militaire américaine ne sont pas favorables pour Washington.

Le représentant officiel du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a appelé à informer le Département d'État américain des statistiques comparatives sur le nombre de victimes en Irak durant le régime de Saddam Hussein et les dix ans de présence militaire des USA.

Elle a publié son appel sur sa page Facebook, commentant ainsi le rapport du ministère russe de la Défense sur le bombardement d'une procession funéraire dans le village irakien de Daquq par la coalition internationale qui a coûté des dizaines de vies.

« Je cherche les statistiques sur le nombre de victimes en Irak durant le régime de Saddam Hussein et la présence des Américains. Si vous les trouvez, envoyez le lien. Au Département d'État », a écrit Mme Zakharova.

« Hier, ces "protecteurs des droits de l'homme" ont bombardé encore une fois une cérémonie funéraire. Cette fois à Daquq où il n'y a aucun militant », a-t-elle ajouté.

Plus tôt aujourd'hui, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a déclaré que le renseignement russe a enregistré une frappe aérienne sur une procession funéraire, effectuée par la coalition internationale dans le village irakien de Daquq, situé à 30 km au sud de la ville irakienne de Kirkouk. À la suite de l'attaque, selon lui, des dizaines de civils ont été tués, dont des femmes et des enfants.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


Lire aussi:

La coalition US frappe une procession funéraire en Irak, des dizaines de morts
Irak: visite du chef du Pentagone pour évaluer l’offensive contre Mossoul
La libération de Mossoul pourrait changer la donne en Irak
L’Irak souhaite une réunion urgente du Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
bombardements, crimes contre l'humanité, Saddam Hussein, États-Unis, Irak, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook