International
URL courte
4017
S'abonner

Des inconnus armés ont pris des centaines de recrues en otage dans une école de police de Quetta, la capitale de la province pakistanaise du Baloutchistan. Au moins deux personnes ont été tuées et 51 autres blessées.

Des inconnus armés de fusils d'assaut et de grenades à main ont fait irruption dans une école de police à Quetta, la capitale de la province pakistanaise du Baloutchistan, prenant des centaines d'otages, a annoncé la chaîne de télévision Samaa TV.

Selon un représentant des autorités de la province, cinq ou six hommes armés ont pénétré dans l'édifice où se trouvaient au moins 500 recrues.

Le journal pakistanais Dawn fait état de deux morts et 51 blessés.

D'après la chaîne de télévision Dunya TV, les assaillants porteraient des gilets explosifs.

Des tirs se font entendre à l'intérieur de l'école de police. Selon des médias, plusieurs explosions ont rétenti dans le bâtiment. Les policiers ont bouclé le quartier.

Le ministère pakistanais de l'Intérieur a créé une cellule de crise et s'est dit certain que les forces de l'ordre régleraient l'incident.

« Nos forces de sécurité sont capables de lutter contre ces attaques », a déclaré Mir Sarfaraz Ahmed Bugti, ministre de l'Intérieur du Baloutchistan, cité par le journal Dawn.

Pour l'instant, aucun groupe terroriste n'a revendiqué cette attaque.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Tags:
blessés, morts, école de police, recrues, prise d'otages, tirs, Quetta, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook