Ecoutez Radio Sputnik
    Qartiers est d'Alep contrôlés par les djihadistes

    48 civils se sont échappés de la partie d’Alep contrôlée par les terroristes

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    Situation à Alep (2016) (180)
    16540
    S'abonner

    Un groupe de 48 civils a réussi à s’échapper de la partie est d’Alep, d’après un représentant de la police de la ville.

    « 48 personnes ont pu quitter l'est de la ville d'Alep. Nous ne pouvons pas donner de détails. Nous espérons que grâce au même système nous réussirons à faire sortir encore plus de gens », a expliqué un représentant de la police d'Alep à l'agence Rossiya Segodnya.

    Dimanche, les troupes gouvernementales ont lancé une offensive au sud d'Alep après la fin de la pause humanitaire qui a duré du 20 au 22 octobre et qui devait permettre aux terroristes et aux civils de quitter la ville assiégée. Les terroristes ont refusé de partir et ont menacé de mort les civils afin de les empêcher de sortir. Huit couloirs humanitaires ont été ouverts pour assurer la sortie de la ville : six pour les civils, deux pour les combattants. 

    Auparavant, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré que la prolongation de la pause humanitaire n'était « pas d'actualité ».

    Selon le porte-parole du président russe Dmitri Peskov, la situation actuelle à Alep ne contribue ni aux pauses humanitaires, ni à la régulation du conflit en général :« Pendant ces jours, le pilonnage des points de contrôle et les attaques des groupes terroristes contre les routes qui servent à livrer l'aide humanitaire se sont poursuivis. »

    Selon diverses sources, dans les quartiers est d'Alep, il reste encore 7 000 terroristes de groupes différents.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation à Alep (2016) (180)

    Lire aussi:

    Trêve humanitaire à Alep: l'échec expliqué par Moscou
    Selon Moscou, la reprise de la trêve humanitaire à Alep n'est pas d'actualité
    La vérité sur les couloirs humanitaires à Alep
    Fin de la trêve à Alep: ni les civils, ni les combattants n’ont pu quitter la ville
    Nouvelle prolongation de la trêve à Alep jusqu'à samedi 16h00 GMT
    Tags:
    pause humanitaire, civils, terrorisme, ministère russe des Affaires étrangères, Etat islamique, Dmitri Peskov, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik