International
URL courte
8224
S'abonner

Les révélations de WikiLeaks ont permis de constater que l’équipe de la candidate démocrate étudiait depuis longtemps les propos scandaleux de son concurrent républicain.

Le camp de la candidate démocrate à la présidence américaine Hillary Clinton a planifié depuis décembre 2015 l'opération de dénigrement du candidat républicain Donald Trump pour ses propos sur le poids de la gagnante du concours Miss Univers, raconte la chaîne Fox News citant des messages publiés par WikiLeaks.

Clinton a cité les paroles de Trump à propos d'Alicia Machado lors du premier débat entre les candidats à la présidence, le 26 septembre. « La pire des choses qu'il a dites à une femme, c'est lors d'un concours de beauté, quand il l'a traitée de "Miss Piggy" et de "Miss Ménagère" parce qu'elle était latina. Donald, cette femme a un nom », a martelé Mme Clinton.

​M. Trump a prononcé ces paroles en 1997, lors d'une émission télé. Depuis septembre 2015, le camp Clinton a utilisé un dossier de 157 pages que Tony Carrk, directeur de recherche pour la campagne d'Hillary, a fait parvenir au chef de la campagne électorale John Podesta. Dans ce document, on trouve diverses critiques de Trump concernant, entre autres, le fait qu'Alicia Machado avait pris du poids et qu'elle aimait bien manger.

Ce document témoigne du fait que le camp Clinton avait songé à utiliser cet épisode contre Trump même avant les primaires, selon Fox News.

Le 4 octobre dernier, Julian Assange avait promis que chaque semaine de nouvelles révélations seraient publiées en ligne, et ce, jusqu'au 8 novembre, jour du scrutin de l'élection présidentielle aux États-Unis.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Salma Hayek accuse Donald Trump de l’avoir draguée au téléphone
Trump: l’opération à Mossoul tourne au désastre
Prédictions de la présidentielle US: ce que les étoiles réservent aux candidats
Joe Biden aurait aimé se battre à l'école avec Donald Trump
Tags:
campagne électorale, WikiLeaks, Alicia Machado, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook