International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
1119
S'abonner

Le président Barack Obama espère qu'en cas de victoire de Donald Trump, ce dernier n'obligera personne à quitter les États-Unis.

Le président américain Barak Obama estime qu'en cas de victoire du candidat du Parti républicain Donald Trump à l'élection présidentielle, personne ne devra être obligé de quitter le pays, a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest.

Lors d'un point de presse, des journalistes ont posé la question de savoir si le chef de l'État allait quitter le pays si Trump devenait le nouveau président.

« Le président travaille très sérieusement pour garantir que personne ne sera obligé de quitter le pays en cas d'un résultat électoral qu'il ne soutient pas », a indiqué le porte-parole.

Donald Trump est connu pour ses déclarations excentriques. Notamment, le candidat républicain a annoncé qu'en cas de sa victoire il ferait ériger un mur le long de la frontière avec le Mexique et déporter des millions d'immigrés clandestins.

L'élection présidentielle aux États-Unis se tiendra le 8 novembre. Pour le moment, selon la plupart des sondages, la candidate du Parti démocrate Hillary Clinton devance son rival, le républicain Donald Trump.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Trump: les Américains se trouvent à la croisée des chemins
Les positions de Donald Trump et d'Hillary Clinton sur le Proche et Moyen-Orient
Rohani: choisir entre Trump et Clinton c’est choisir entre le mauvais et le pire
Trump en a marre des médias et lance sa propre émission d’info
Le camp Clinton a planifié depuis un an les attaques sur Trump
Tags:
États-Unis, Barack Obama, Josh Earnest, Donald Trump, élection présidentielle
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook