International
URL courte
1219
S'abonner

Une « petite » fuite d'iode radioactive a été détectée lundi dans un réacteur de recherche nucléaire dans le sud de la Norvège, a annoncé mardi l'Autorité norvégienne de protection contre les radiations.

Dans un communiqué, l'Autorité indique que la priorité est d'arrêter la fuite et dit n'avoir constaté pour le moment aucun effet sur la santé ou l'environnement en dehors du réacteur.

« Le réacteur est éteint. La fuite est maîtrisée », a déclaré à Reuters Atle Valseth, directeur de recherche à l'Institut pour les technologies de l'énergie.

Dans un communiqué, l'Autorité de protection contre les radiations précise n'avoir constaté aucun effet sur la santé ou l'environnement en dehors du réacteur.

Atle Valseth a dit qu'il ne savait pas combien de personnes se trouvaient à l'intérieur du bâtiment quand l'incident s'est produit mais il s'est montré rassurant sur les conséquences de la fuite, annonce Reuters.

​« Il n'y a aucun risque pour leur santé. Le dosage de radioactivité qu'elles ont reçu est faible », a-t-il déclaré, ajoutant qu'aucun employé n'a été hospitalisé.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’état des réacteurs nucléaires belges rend l’Allemagne nerveuse
Sécurité nucléaire: des chercheurs russes découvrent une technique inédite
Plus de peur que de mal: oubli préoccupant dans une centrale nucléaire chinoise
Puissante centrale nucléaire mise en vente aux Etats-Unis
Nucléaire: fermer une centrale coûte presque aussi cher que la remplacer
Les Pays-Bas rejoignent la Belgique pour la défense contre le nucléaire
Nucléaire: des pilules d'iode pour tous les Belges
Tags:
iode, matériaux radioactifs, fuites, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook