International
URL courte
20293
S'abonner

Les forces aérospatiales russes et l’aviation syrienne n’ont pas porté de frappes à Alep et n’ont pas effectué de vols au-dessus de la ville lors des huit derniers jours.

Cette information a été présentée ce mardi par le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

« Les avions (les forces aérospatiales russes et l'aviation syrienne, ndlr.) ne s'approchent pas de la ville et ne portent pas de frappes. Six corridors humanitaires, les points d'alimentation, ainsi que les postes de secours sont ouvert 24h/24 pour les civils quittant les quartiers est d'Alep », a précisé Igor Konachenkov.

M. Konachenkov a également affirmé que 48 personnes, dont notamment des femmes et des enfants, avaient réussi à fuir lundi les quartiers est d'Alep pour rejoindre les zones contrôlées par le gouvernement syrien, où une unité de l'armée les a accueillies et mises en sécurité.

La dernière trêve « humanitaire », qui a duré de jeudi à samedi, devait permettre aux habitants et aux combattants qui le souhaitaient de quitter les quartiers est d'Alep, où vivent quelque 250 000 personnes. Mais malgré la situation humanitaire catastrophique à Alep-Est, les huit corridors mis en place par l'armée russe sont restés déserts, car les forces antigouvernementales contrôlant les quartiers est d'Alep ont empêché les habitants locaux de quitter la ville.

Ces derniers mois, la situation s'est détériorée à Alep. Les autorités américaines accusent les autorités syriennes et la Russie de bombarder les civils et l'opposition armée. Damas et Moscou indiquent qu'ils ne portent des frappes que contre les terroristes et accusent Washington de ne pas pouvoir faire le distinguo entre l'opposition modérée et l'EI.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les terroristes continuent de semer la mort à Alep
Alep: la nouvelle résolution de l’Onu pas en phase avec l’approche de Moscou
A Alep, l'armée donne son dernier avertissement aux insurgés
Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Tags:
pause humanitaire, couloir humanitaire, frappe aérienne, Igor Konachenkov, Alep, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook