International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
7171
S'abonner

Les Etats-Unis et les forces anti-Daech en Irak doivent se dépêcher à reprendre le contrôle de Mossoul avant que leur alliance ne se disloque, estime le colonel américain à la retraite Daniel Davis.

Dans une tribune publiée par The National Interest, l'ex-militaire souligne que le succès de l'opération de Mossoul n'est pas garanti dans de courts délais et que Washington et Bagdad doivent envisager un « plan B » pour le scénario dans lequel la bataille traînera en longueur ou leur coalition commencera à se fissurer.

Selon lui, les djihadistes de Daech, forts d'une sérieuse expérience tactique comme stratégique acquise en Afghanistan, en Irak et en Syrie, sont des « experts en matière de sabotage et de guérilla urbaine ». Il est évident que Daech ne pourra pas défendre la totalité de Mossoul, mais les terroristes pourraient ne pas abandonner leurs positions afin d'infliger des pertes maximales à leurs adversaires, indique M. Davis.

Il constate en outre un manque de confiance et de bonnes communications entre les membres de la coalition anti-Daech en Irak. En cas de sérieuses pertes face aux terroristes, divers groupes de sunnites irakiens au sein de la coalition pourraient commencer à agir indépendamment de Bagdad ou, ce qui est bien pire, combattre les autres membres de l'alliance, estime l'ex-colonel.

Toujours d'après lui, il serait une grosse erreur pour Washington de sous-estimer les capacités de Daech et de ne s'attendre qu'à une victoire rapide à Mossoul.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

Frappes de la coalition à Mossoul: 60 morts et 200 blessés parmi les civils
Un jet US a frappé une école de filles à Mossoul
Mossoul: l'armée irakienne réussit à reprendre 800 km carrés
L'Irak dément que les Turcs participent à la bataille de Mossoul
Tags:
combat, sunnites, djihadisme, lutte antiterroriste, Etat islamique, coalition anti-Daech, États-Unis, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook