International
URL courte
12370
S'abonner

Le demi-frère de Barack Obama lui demande le pardon pour le lanceur d’alerte Julian Assange.

« Frère, pardonne s'il-te-plaît à Julian Assange ! Il ne fait que publier des courriels », a écrit Malik Obama sur son compte Twitter.

Rappelons qu'auparavant, Malik Obama s'était prononcé en faveur du candidat républicain Donald Trump en vue des élections présidentielles à venir.

« M. Trump est en mesure de rendre l'Amérique grande à nouveau», avait-il notamment déclaré.

Et Donald Trump de répondre : « J'ai hâte de rencontrer Malik. Il s'y connaît beaucoup mieux que son frère. »

Julian Assange est réfugié à l'ambassade équatorienne de la capitale britannique depuis 2012 pour échapper à une extradition vers la Suède, où il est accusé de viol. Le fondateur de WikiLeaks nie les faits, affirmant qu'il s'agit d'une tentative détournée de l'extrader vers les États-Unis.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Clinton à propos d’Assange: «Pourquoi ne pas l’éliminer avec un drone?»
L’Équateur prive Assange d’Internet... au nom de la campagne électorale US
Trump accusé de collaborer avec Assange
«Je ne me prends pas pour un prophète»: Didier Raoult défend à nouveau l'hydroxychloroquine
Tags:
présidence, Malik Obama, Donald Trump, Julian Assange, Barack Obama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook