International
URL courte
1919126
S'abonner

Le mauvais exemple est contagieux : après l'Espagne, Malte a à son tour refusé d'admettre dans ses ports le groupe naval russe avec à sa tête le porte-avions Amiral Kouznetsov, en route vers la Syrie.

Après que certains médias européens ont annoncé que la Russie pourrait essayer de ravitailler ses navires de guerre à Malte, le chef de la diplomatie de l'État insulaire George Vella s'est empressé de déclarer qu' « aucun bâtiment russe ne sera ravitaillé » dans son pays.

Selon le Times of Malta, M. Vella n'a ni confirmé ni infirmé les informations selon lesquelles la partie russe avait demandé à Malte d'autoriser ses navires à se ravitailler dans la république.

Auparavant, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a affirmé que l'escorte navale russe disposait de « stocks nécessaires » pour effectuer la mission assignée en régime autonome.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Des navires russes pris en photo alors que la Royal Navy les escorte dans La Manche
Des navires UK partis pour «superviser» des bateaux russes en route vers la Syrie
Navires russes en route vers la Syrie: la presse britannique en émoi
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Tags:
refus, ravitaillement, navires, Igor Konachenkov, George Vella, Syrie, Russie, Espagne, Malte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook