Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine lors d'une réunion du club Valdaï

    Poutine: les extrémistes sont plus rusés que ceux qui flirtent avec eux

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    International
    URL courte
    16531
    S'abonner

    Pour le président russe, la technique consistant à instrumentaliser les terroristes se retournera contre ceux qui y ont recours.

    Les extrémistes sont plus rusés et intelligents que ceux qui flirtent avec eux et cette politique mènera ses organisateurs à leur perte, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors de la 13e réunion du club de discussion international Valdaï à Sotchi.

    « On continue d'armer, d'approvisionner et de former les terroristes dans l'espoir de les utiliser à des fins politiques. C'est un jeu très dangereux. Je voudrais rappeler à ces acteurs : les extrémistes sont plus rusés, intelligents et forts que vous. Vous allez perdre en flirtant avec eux », a indiqué le chef de l'État russe.

    Il a rappelé que les attentats sont devenus trop fréquents et que n'importe quel objet peut servir à tuer.

    « Les gens sont effrayés par le fait que le terrorisme se soit transformé d'une menace lointaine en phénomène de notre vie quotidienne. Un attentat peut se produire dans une rue voisine ou même dans leur propre rue. N'importe quel objet peut devenir un instrument pour une tueur de masse — des charges explosives artisanales à un camion », a noté le président.

    Les récents attentats commis aux États-Unis et en Europe montrent que les terroristes n'ont plus besoin de former des associations criminelles.

    « Les attentats commis ces dernières années à Boston, dans d'autres villes américaines, à Paris, à Bruxelles, à Nice, dans des villes allemandes et malheureusement en Russie, montrent que les terroristes n'ont plus besoin de groupes ou d'organisations. Ils peuvent agir seuls, il suffit de les motiver idéologiquement et de les diriger contre un ennemi — contre nous », a noté le président Poutine.

    D'après le président russe, Moscou invite toujours tous les partenaires concernés à former une alliance contre le terrorisme et l'extrémisme.

    « Il importe de lutter ensemble contre le terrorisme et l'extrémisme. Nous avons reconnu à plusieurs reprises que seuls les efforts conjugués de tous les États du monde permettront de vaincre ce fléau. La Russie l'a proposé et le propose toujours à tous ses partenaires », a déclaré le président Poutine.

    Selon lui, la coopération entre les services secrets américains, européens et russes est plutôt insuffisante.

    « Les Américains nous ont réellement aidé à nous préparer aux Jeux olympiques de Sotchi. Je leur suis reconnaissant, ils ont coopéré d'une manière très efficace avec nous sur le terrain, à Sotchi, et au niveau des dirigeants des services secrets. Notre coopération avec nos partenaires européens va bon train. Nos entretiens avec les services secrets français sont assez francs et professionnels, nous échangeons des informations. Tout va bien, mais pourrait aller encore mieux », a estimé le chef de l'État russe.

    Institué en septembre 2004, le Club de discussion international Valdaï rassemble chaque année près de trois cents analystes politiques de différents pays et aborde des thèmes dont la discussion permet aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie. Cette année, la 13e réunion du club Valdaï se déroule à Sotchi du 24 au 27 octobre. Elle a réuni plus de 130 experts et analystes politiques de 35 pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Poutine: les USA sont une grande puissance, pas une république bananière
    La présence militaire russe en Syrie n’est qu’une aide pour lutter contre le terrorisme
    La France a-t-elle avancé dans la lutte contre le terrorisme? «Non, elle a régressé!»
    Politique US avec al-Nosra: Lavrov soupçonne Washington de soutenir le terrorisme
    Tags:
    lutte antiterroriste, extrémisme, terrorisme, Club de discussion Valdaï, Vladimir Poutine, Sotchi, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik