Ecoutez Radio Sputnik
    Ankara veut exclure les Kurdes de l’offensive sur Raqqa

    Ankara veut exclure les Kurdes de l’offensive sur Raqqa

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    12138
    S'abonner

    Qualifiant les forces Kurdes soutenues par Washington de « terroristes », Ankara s’oppose fermement à leur participation dans l’éventuelle offensive sur Raqqa, bastion syrien de Daech.

    Les Kurdes ne doivent pas être impliqués dans l'opération de libération de Raqqa, a annoncé aujourd'hui le ministre turc de la Défense Fikri Isik. Considérés par la Turquie comme « terroristes », les milices kurdes constituent une force majeure dans lutte contre Daech en Syrie aussi bien qu'en Irak et bénéficient du soutien de Washington.

    « Les combattants d'un autre groupe terroriste, YPG (les milices kurdes syriennes, ndlr), ne doivent pas participer à la libération de Raqqa », a annoncé aujourd'hui M. Isik, cité par l'agence tuque Anadolu.

    En tant qu'alternative, Ankara propose de s'adresser aux « forces locales », et principalement à l'Armée syrienne libre.

    L'opération visant à reprendre Raqqa, « capitale » de Daech en Syrie, pourrait commencer dans les prochaines semaines, mais les modalités d'une éventuelle offensive terrestre semblable à celle que mènent les forces irakiennes à Mossoul restent à définir. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a de son côté affirmé que les opérations militaires menées par la Turquie dans le nord de la Syrie allaient s'étendre à la ville de Raqqa.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Les djihadistes plient près de Mossoul face aux Kurdes yézidis
    Les Kurdes annoncent avoir pris une localité importante près de Mossoul
    Libération de Mossoul: concertation «parfaite» entre Irakiens et Kurdes
    Tags:
    Kurdes, Etat islamique, Raqqa, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik