Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Trois enfants tués par les tirs d'extrémistes contre une école d'Alep

    © REUTERS / Abdalrhman Ismail
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    12122
    S'abonner

    Trois enfants tués par les tirs d'extrémistes contre une école d'Alep. Les terroristes ont également attaqué un couloir humanitaire.

    Trois enfants ont été tués et plus de 10 autres blessés jeudi lors des tirs d'extrémistes contre une école d'Alep, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    « Une mine et une bonbonne de gaz ont frappé aujourd'hui une école dans le quartier de Hay al-Andalous contrôlé par les terroristes dans la partie est d'Alep », a indiqué le général Konachenkov.

    Le couloir humanitaire situé dans le quartier de Masharqa voisin, qui a été créé pour les habitants des quartiers est d'Alep, a aussi été visé par les tirs.
    Douze civils ont été tués et au moins 20 autres blessés, d'après le général.

    Selon lui, les avions des Troupes aérospatiales russes et de l'armée syrienne n'effectuent pas de raids aériens dans un rayon de 10 km autour d'Alep. Les terroristes en profitent pour intensifier leurs tirs d'artillerie et de roquettes contre les quartiers de la partie ouest de la ville.

    « Pourquoi l'UNICEF et certains membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu ne veulent pas le voir ? » s'est-il demandé.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    La Russie dément toute implication dans l'attaque d'une école à Idlib
    Moscou a des preuves que l’école d'Idlib n’a pas été bombardée
    Tags:
    enfants, tirs, victimes, école, Igor Konachenkov, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik