Ecoutez Radio Sputnik
    Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg

    Le chef de l’Otan dit vouloir des rapports constructifs avec la Russie

    © REUTERS/ Yves Herman
    International
    URL courte
    522000239

    Jens Stoltenberg a une nouvelle fois raconté combien l’Otan était éprise de paix, sans manquer de réitérer les accusations contre Moscou dont la rhétorique nucléaire aurait intimidé les pays européens.

    L'Otan souhaite avoir des rapports constructifs avec la Russie et ne la considère pas comme une menace, a déclaré le secrétaire général de l'Alliance Jens Stoltenberg dans une interview publiée vendredi par la BBC.

    Il a une nouvelle fois prétendu que l'Alliance ne cherchait pas une nouvelle guerre froide avec la Russie, accusant Moscou de brandir la rhétorique nucléaire pour intimider les pays européens.

    « L'Otan cherche des rapports plus constructifs et fondés sur la coopération », a-t-il indiqué.

    En ce qui concerne la décision de l'Otan de déployer 4 000 militaires supplémentaires dans des pays d'Europe de l'Est à proximité des frontières russes, M.Stoltenberg a déclaré que l'Alliance cherchait à prévenir un conflit plutôt que de le provoquer.

    « Nous sommes obligés de le faire en nous fondant sur le concept de défense-dissuasion conjointe », a-t-il déploré, traduisant une étrange vision des rapports constructifs et le dialogue.

    Selon le secrétaire général, l'Otan ne voit pas de menace directe émanant de la Russie, mais fournit une réponse à ses actions à l'égard de l'Ukraine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Pour Stoltenberg, les deux grands défis de l’Otan sont…
    Lavrov remonte les bretelles de Stoltenberg
    Stoltenberg: pas de confrontation entre l'Otan et la Russie?
    Tags:
    rapports constructifs, OTAN, Jens Stoltenberg, Europe de l'Est, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik