International
URL courte
70673
S'abonner

La Chine a terminé l’assemblage d’un nouveau porte-avions fabriqué localement qui sera le deuxième bâtiment chinois de ce genre après le Liaoning, un navire soviétique rénové, annonce le ministère chinois de la Défense.

Le travail de construction du premier porte-avion conçu intégralement par la Chine a pris fin, a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Wu Qian, ajoutant que des ouvriers installaient actuellement des équipements à bord du navire.

Selon les médias locaux, le nouveau vaisseau diffère considérablement du Liaoning, l'unique porte-avions chinois à ce jour, et sera doté d'une installation de production d'énergie classique (non nucléaire).

Le ministère chinois de la Défense a annoncé fin décembre 2015 avoir lancé la construction du second porte-avions chinois. Le nouveau vaisseau est considéré comme une tentative d'augmenter les capacités navales de la Chine dans les eaux contestées de mer de Chine méridionale et de protéger les intérêts du pays à l'étranger.

Livré à l'armée chinoise en septembre 2012, le Liaoning a été nommé d'après la province du nord de la Chine où il a été rénové. Il s'agissait en fait d'un porte-avions soviétique, le Variag, rénové et réaménagé. La Chine l'a acheté à l'Ukraine en 1998 à un prix dérisoire. Initialement, le gouvernement chinois voulait en faire un casino flottant.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Mer de Chine: Pékin veut installer une centrale nucléaire sur une île contestée
Les exercices russo-chinois comme si vous y étiez (Vidéo)
La Chine met fin à la loi du sel, vieille de plus de... 2 700 ans
Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
Tags:
vaisseau, construction, porte-avions, URSS, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook