International
URL courte
17472
S'abonner

Alors que depuis 13 jours la Russie a suspendu ses frappes aériennes en Syrie, les terroristes continuent de bombarder les constructions civiles ainsi que les couloirs humanitaires.

« Depuis 13 jours, les avions russes et syriens n'effectuent plus aucun vol au-dessus de la ville syrienne d'Alep », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Cependant, les bombardements des maisons civiles et des couloirs humanitaires par les terroristes ne connaissent pas de trêve.

« À Alep, les terroristes ne réduisent pas l'intensité de leurs frappes contre les maisons civiles et les couloirs humanitaires. Pourtant, la nuit dernière, 12 Syriens sont parvenus à gagner les quartiers sécurisés de la ville à travers un des couloirs », a ajouté M. Konachenkov.

Toujours selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, les réfugiés ont déclaré avoir réussi à emprunter le couloir humanitaire après qu'ils ont donné un important pot-de-vin à l'un des chefs de guerre. Le prix par personne s'élevait à 150 000 lires syriennes (300 dollars). Parmi eux, trois familles de fugitifs auraient été contraintes de vendre tous les biens de leurs appartements afin de rassembler la somme nécessaire.

Entre-temps, les États-Unis ont étendu la trêve syrienne à 10 groupes terroristes.

« Dans la liste des participants à la trêve en Syrie transmise par Washington à la partie russe figurent deux groupes combattant dans les rangs de Daech, et huit groupes luttant aux côtés du Front al-Nosra. La présence des assassins d'Ahrar al-Cham et de Nour ad-Din az-Zenki discrédite en principe la liste américaine », lit-on dans le communiqué publié hier sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Moscou: les USA étendent la trêve syrienne à 10 groupes terroristes
Mais que dit l’Onu des crimes de guerre de la coalition internationale en Syrie?
Président iranien: la crise en Syrie n'a pas de solution militaire
«Un "Plan Marshall" russe pour la Syrie, initiative qui permettra de sauver le pays»
Tags:
couloir humanitaire, frappe aérienne, terrorisme, Igor Konachenkov, Syrie, Alep
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook