Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de la FBI

    Le FBI n'a pas reçu l'ordre d'examiner les derniers mails de Clinton

    © AFP 2019 Mandel Ngan
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    15418

    Le FBI ignore si les nouveaux courriels d'Hillary Clinton contiennent des données secrètes, car le département de la Justice ne l'a pas encore autorisé à les examiner.

    Le FBI n'a pas encore reçu l'ordre d'examiner de nouveaux courriels de la candidate républicaine à la présidentielle américaine Hillary Clinton, relate le site Yahoo News, citant des sources.

    Selon les sources, le FBI ne sait pas si les courriels de Clinton contiennent des informations confidentielles car le département de la Justice n'a pas accordé l'ordre nécessaire

    « Nous n'avons pas reçu d'ordre. Le département de la Justice et le FBI sont en train de discuter de la façon dont on peut avancer », a déclaré une source au sein des forces américaines de l'ordre.

    Auparavant, le département de la Justice avait averti le directeur du FBI James Comey que sa décision d'envoyer une lettre portant sur l'enquête au Congrès était soumise à la règle du département d'éviter toute action pouvant influer sur les résultats de la présidentielle. Pourtant, selon le journal Washington Post, M. Comey a décidé d'agir « indépendamment ».

    Le 28 octobre, James Comey a prévenu les présidents de plusieurs comités du Congrès américain que le Bureau fédéral d'enquête reprenait les investigations dans le cadre de l'incident concernant l'utilisation du serveur e-mail personnel d'Hillary Clinton lorsqu'elle occupait le poste de secrétaire d'État. M. Comey a expliqué cette décision par le fait que des e-mails supplémentaires avaient été découverts, qui pourraient être liés à l'affaire. Selon le journal New York Times, ces courriels concernent l'adjoint de Mme Clinton, Huma Abedin et son mari Anthony Weiner.

    Plus tôt, le FBI avait déjà enquêté sur l'utilisation par Hillary Clinton d'un serveur et d'une adresse courriel privés pour envoyer et recevoir des informations classées confidentielles et ce pendant qu'elle occupait le poste de secrétaire d'État. Le bureau avait conclu que les actions de Mme Clinton ne constituaient pas un crime. Il a toutefois été reconnu qu'elle avait agi de manière « extrêmement imprudente ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Clinton envoyait ses mails professionnels via les appareils de ses assistants
    Mails de Clinton: Trump dénonce un scandale aussi grave que le Watergate
    Mails de Clinton: le FBI rouvre l'enquête
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    courriel, enquête, scandale, Département de la Justice américain, FBI, Hillary Clinton, James Comey, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik