International
URL courte
Accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) (37)
75383
S'abonner

L'Union européenne et le Canada ont officiellement signé dimanche à Bruxelles l'accord de libre-échange (CETA), une signature retardée de trois jours par de vifs désaccords internes en Belgique.

Pour entrer en application provisoire et partielle, l'accord doit être d'abord ratifié par le Parlement européen et celui du Canada. Ensuite, il devra être approuvé par l'ensemble des parlements nationaux et régionaux de l'UE pour devenir définitif.

​Rappelons que le CETA prévoit la suppression des droits de douane pour presque tous les produits entre l'UE et le Canada, à quelques exceptions près, dont certains produits agricoles. Par ailleurs, le CETA ouvrira aux entreprises de l'UE les marchés publics canadiens. Les Européens avaient déjà donné un large accès à leur marché aux entreprises canadiennes.

​Les autorités de presque tous les pays européens ont donné leur feu vert pour la signature de l’accord avec le Canada. Seule la Wallonie (Belgique), dont la population constitue 1 % de l’UE, s’est opposée au CETA, craignant que l’accord se répercute sur l’agriculture et ne profite qu’aux grandes corporations, rendant non rentable le travail des fermiers. La région a connu des protestations d'envergure. Mais les Belges ont fini par s’accorder et ont signé le document.

Des actions de protestation avaient également secoué d'autres villes de l'UE.

Or, pendant la cérémonie de signature de l'accord, des militants anti-CETA ont protesté devant le siège du Conseil de l'UE, scandant « Citoyens avant multinationales ».

​Pour disperser la foule, les forces de l'ordre ont eu recours à des canons à eau.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA) (37)

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Tags:
signature, libre-échange, CETA/AECG, protestations, Canada, Europe, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook