International
URL courte
987616
S'abonner

Les services de renseignements occidentaux s’en frottent les mains: ils sont parvenus à dénicher des informations sensibles au sujet des projets à venir dans le cadre de l’opération russe à Alep, en Syrie. Ou pas?

Les services de renseignements sont enfin parvenus à percer le mystère des projets complotistes de Moscou sur le sol syrien.

Ainsi, ils prétendent que la Russie envisagerait d'entamer cette semaine une opération militaire à grande échelle dans la ville syrienne d'Alep, prévient le journal Times se référant à une analyse des services de renseignement.

« Nous pensons que les Russes sont à la veille d'un assaut à grande échelle d'Alep », a déclaré au journal une source inconnue mais pourtant particulièrement fiable et digne de confiance.

Selon la fameuse analyse miraculeusement trouvée par le Times, le porte-avions russe Admiral Kuznetsov serait également déployé lors de l'opération. Toujours d'après la source, le bâtiment serait accompagné de sept navires qui devraient accoster sur les côtes syriennes quelque part entre mercredi et vendredi.

Trois autres sous-marins d'attaque de la marine russe seraient aussi attendus dans la région cette semaine.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg est depuis bien longtemps hanté par l'idée que la Russie puisse avoir recours à son groupe de porte-avions pour pilonner la Syrie.

Ceci dit, Andreï Keline, le chef du département de la coopération européenne du ministère des Affaires étrangères, a déclaré à Sputnik que les allusions de l'Otan sur la participation éventuelle de navires russes dans l'opération à Alep étaient pour le moins ridicules.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L’armée syrienne repousse les terroristes au sud-ouest d’Alep
«La vie continue»: témoignage de l’unique femme chauffeur de taxi à Alep
À Alep, les terroristes laissent fuir les civils pour 300 USD par personne
Attaque chimique à Alep: un mort et des dizaines de blessés parmi les civils
Tags:
données, renseignement, OTAN, Andreï Keline, Jens Stoltenberg, Alep, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook