Ecoutez Radio Sputnik
    MI5

    Pour le chef du MI5, la Russie est depuis longtemps une «menace déguisée»

    © REUTERS / Peter Nicholls
    International
    URL courte
    16242
    S'abonner

    Le chef du renseignement britannique MI5 a mis en garde contre la sempiternelle «menace russe».

    La Russie représente une menace croissante pour la stabilité de la Grande-Bretagne et recourt, pour parvenir à ses fins, à un arsenal de moyens modernes, a déclaré le chef du renseignement britannique, MI5, Andrew Parker dans une interview accordée au journal The Gardian.

    La Russie « s'appuie sur toute sa gamme d'organes étatiques et toute sa puissance pour faire avancer sa politique étrangère de façon de plus en plus agressive, et cela comprend la propagande, l'espionnage, la subversion et les cyber-attaques », a indiqué le responsable.

    Selon lui, Moscou vise les secrets militaires, les projets industriels et les informations à caractère économique et la politique étrangère et gouvernementale du pays.

    Le chef du service de renseignement britannique n'a pas hésité à déclarer tout haut que « cela fait plusieurs dizaines d'années que la Russie représente une menace déguisée ».

    Les autorités de certains pays accusent régulièrement Moscou de faire preuve d'agressivité. Le 27 novembre, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Russie n'avait nullement l'intention d'attaquer qui que ce soit. Selon lui, l'Occident fabrique régulièrement des menaces imaginaires pareilles à la prétendue menace militaire russe.

    Vladimir Poutine a jugé que c'était une activité qui pouvait rapporter gros : « Cela permet d'obtenir des budgets militaires dans son propre pays, de faire plier les alliés aux intérêts d'une seule superpuissance, d'élargir l'Otan et de déployer à proximité des frontières russes l'infrastructure de l'Alliance, ses troupes et son matériel. »

    Les relations entre la Russie, les États-Unis et l'UE se sont sensiblement détériorées après le rattachement de la Crimée et le début du conflit au sud-est de l'Ukraine. Les États-Unis et l'UE ont imposé des sanctions contre la Russie, l'accusant d'avoir annexé la Crimée et de participer aux combats dans le Donbass. Dans ce contexte, l'Otan a décidé d'augmenter sa présence en Europe de l'Est, ce que la Russie perçoit comme une menace.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le MI5 britannique, meilleur employeur pour les gays
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik