International
URL courte
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
2210
S'abonner

Les unités spéciales de l'armée irakienne sont entrées mardi dans Mossoul, lançant ainsi la «véritable» bataille pour reprendre la plus grande ville conquise par les djihadistes de Daech.

Les unités spéciales de l'armée irakienne sont entrées mardi dans Mossoul, lançant ainsi la «véritable» bataille pour reprendre la plus grande ville conquise par les djihadistes de Daech.

C'est par l'est que les forces d'élite ont pénétré dans Mossoul (nord), prenant position dans le quartier de Judaidat Al-Mufti, selon le centre de commandement de l'armée, cité par les médias locaux.

« C'est à présent le début de la véritable libération pour la ville de Mossoul », a annoncé le général Taleb Cheghati al-Kenani, commandant du service du contre-terrorisme irakien (CTS), ajoutant que l'armée irakienne allait resserrer l'étau, laissant aux djihadistes le choix entre mourir et se rendre.

Auparavant, il a été annoncé que l'armée irakienne continue sa progression vers le centre de la ville, se heurtant à une résistance acharnée de Daech.

L'assaut de la ville de Mossoul, a été lancé par l'armée irakienne le 31 octobre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

Lire aussi:

L'artillerie française attaque Daech en Irak (vidéo)
Mossoul et ses environs lourdement minés, la population en danger
Les habitants de Mossoul joignent les Peshmergas pour lutter contre Daech
Des Irakiens témoignent: Daech torturait des enfants et des handicapés
«Les terroristes possèdent des armements 10 fois plus sophistiqués que les nôtres»
Tags:
djihadisme, assaut, Etat islamique, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook