Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats de la Bundeswehr

    L’armée allemande en téléréalité pour 7,9 millions d'euros

    © AFP 2019 Martin Schutt / dpa
    International
    URL courte
    1212
    S'abonner

    Des recrues allemandes participent désormais à une émission de téléréalité lancée par la Bundeswehr malgré les critiques venant de tous les horizons.

    L'armée allemande (Bundeswehr) lance une nouvelle émission de téléréalité intitulée « Les recrues » dans l'espoir d'augmenter ses effectifs, mais ce projet s'est déjà attiré de nombreuses critiques d'experts et d'internautes.

    L'émission, qui fait partie d'une campagne gouvernementale de promotion de l'armée, raconte la vie de 12 recrues qui passent leur formation de base. La Bundeswehr diffusera 90 épisodes de cinq minutes chacun sur sa chaîne YouTube à partir du 1er novembre.

    Toutefois, le nouveau projet, dont le coût total s'élèverait à 7,9 millions d'euros, n'est pas un moyen idéal de populariser l'armée, d'après les experts et les internautes.

    « On aurait pu utiliser ces millions d'une manière plus sensée », a déclaré Agnieszka Brugger, membre du parti des Verts, citée par le journal Tagesschau.

    Des internautes sont solidaires avec cette position.

    « Voulez-vous vous débarrasser de huit millions d'euros ? Visitez @bundeswehrInfo et investissez les dans des émissions à petit budget », a déclaré un utilisateur de Twitter.

    Un autre internaute est allé plus loin en déclarant que le chef de la propagande nazie Joseph « Goebbels aurait été jaloux de la campagne de promotion de la Bundeswehr ».

    En plus, la nouvelle émission est loin d'informer les recrues potentielles de la vie qui les attend dans l'armée, ont estimé certains experts après la diffusion du premier épisode de l'émission.

    En juillet dernier, l'armée allemande a présenté une feuille de route au parlement indiquant que le pays devait « aider à créer un nouvel ordre mondial ».

    En mai dernier, la ministre de la Défense Ursula von der Leyen a annoncé la première augmentation des effectifs de l'armée depuis la guerre froide.

    « Malheureusement, la publicité de la Bundeswehr omet de mentionner que les militaires doivent combattre et tuer, on a l'impression que la Bundeswehr d'Ursula von der Leyen est un terrain de jeu géant », a déclaré Sascha Stoltenow, officier de réserve et conseiller en relations publiques de la Bundeswehr, cité par le magazine Die Welt.

    Selon Thomas Koch, expert des relations publiques, l'émission se limite à certains aspects et à certaines valeurs : « sport, aventure, camaraderie et technologie ».

    « Personne ne veut de publicités appelant à mourir à l'étranger », a déclaré un membre du parti des Verts.

    Les militaires allemands sont mal armés et aucune publicité ne changera la situation, estime le parlementaire Tobias Lindner, expert de la défense des Verts, cité par la chaîne de télévision allemande NTV.

    Selon André Wüstner, président de l'Association des forces armées allemandes, l'état de l'armée est loin d'être parfait. Des soldats critiquent la bureaucratie, le manque d'équipement et l'état délabré des casernes. La vie dans l'armée est loin d'être telle qu'on la présente sur YouTube et Instagram.

    « Il y a toujours des lacunes énormes, qu'il s'agisse des systèmes d'armements ou de la situation des effectifs », a indiqué M. Wüstner dans une interview au magazine Die Welt.

    L'armée compte attirer environ 14 300 nouvelles recrues et embaucher près de 4 400 employés civils d'ici 2023. Le gouvernement allemand a débloqué 35,3 millions d'euros en 2015 pour cette campagne de recrutement de la Bundeswehr.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Fuite de documents de la Bundeswehr: l'Allemagne dépendra longtemps de la France
    La Bundeswehr a recouru à une cyberattaque
    Soldat du futur: trop onéreux pour la Bundeswehr
    La Bundeswehr reconnaît que la sécurité de l'Europe dépend de la Russie
    Tags:
    recrutement, campagne publicitaire, Internet, réactions, téléréalité, Twitter, YouTube, Bundeswehr (armée allemande), Tobias Lindner, Sascha Stoltenow, Ursula von der Leyen, Thomas Koch, Agnieszka Brugger, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik