International
URL courte
7116
S'abonner

Les rebelles, qualifiés par les États-Unis d’ « opposition modérée », qui contrôlent l’est d’Alep, demandent aux civils une importante somme d’argent pour leur permettre d’emprunter les couloirs humanitaires.

Les terroristes « réalisent les souffrances que causent aux civils les bombardement et le siège des quartiers d'Alep par l'armée syrienne ». De fait, ils proposent aux habitants d'Alep de quitter la ville, mais uniquement à condition que ceux-ci paient 300 dollars pour le fonds des rebelles.

« Après avoir parlé à nos frères, nous permettrons l'évacuation des civils âgé de moins de 14 ans et de plus de 55 ans, à condition que chacun paie la somme de 150 000 livres syriennes (300 USD) pour soutenir nos frères sur le front », indiquent les tracts distribués aux civils et signés « le haut conseil militaire de Jaysh al Fath », alliance formée sous la direction du Front al-Nosra pour maintenir sous leur contrôle la partie est de la ville d'Alep.

La pause humanitaire est la seule bouée de sauvetage pour les civils dans l'est d'Alep, tandis que les forces aérospatiales russes et l'armée de l'air syrienne continuent de respecter le régime de la zone d'exclusion aérienne de 10 km autour de la ville.

Huit couloirs humanitaires fonctionnent à Alep pour permettre aux habitants de quitter la partie est de la ville. Malheureusement, les terroristes entravent l'évacuation en minant les approches des corridors humanitaires et en tirant sur les civils.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Moscou explique la différence entre les batailles d’Alep et de Mossoul
L’armée syrienne repousse les terroristes au sud-ouest d’Alep
Des pilonnages terroristes font 84 morts et 280 blessés à Alep
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Tags:
opposition, terrorisme, évacuation, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook