Ecoutez Radio Sputnik
    Photo de l’école de Tell-kayf, à 14 kilomètres au nord de Mossoul, endommagée par les frappes de la coalition US

    Moscou présente les photos de l'école bombardée par la coalition US près de Mossoul

    © Photo. Le ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)
    47402
    S'abonner

    Le chef du Commandement opérationnel principal de l’État-major russe Sergueï Roudskoï a présenté des photos satellites prises le 24 octobre, sur lesquelles on voit clairement que les frappes ont été effectuées à proximité de l’école de Tell-kayf, à 14 kilomètres au nord de Mossoul. Ces frappes ont fait des morts et des blessés.

    Le commandement opérationnel principal de l’État-major russe continue de rendre publiques les données sur le recours non-sélectif à des frappes de l’aviation de la coalition menées par les États-Unis en Irak.

    Sergueï Roudskoï a montré les photos satellites de l’école, située à 14 kilomètres au nord de Mossoul, prises le 24 octobre. Sur la photo de gauche, on voit le bâtiment de l’école avant les frappes de la coalition. Sur la photo de droite, on voit la même école après les frappes, endommagée par des éclats d'obus et l'onde de choc. On voit clairement que les frappes ont été effectuées à proximité de l'école.

    Photo de l’école de Tell-kayf, à 14 kilomètres au nord de Mossoul, endommagée par les frappes de la coalition US
    © Photo. Le ministère russe de la Défense
    Photo de l’école de Tell-kayf, à 14 kilomètres au nord de Mossoul, endommagée par les frappes de la coalition US

    L’information sur l’école de Tell-kayf, bombardée par les forces de la coalition, a été annoncée lors d’un briefing précédent.

    En outre, Sergueï Roudskoï a rapporté que l'aviation de la coalition avait également frappé le 31 octobre les quartiers irakiens densément peuplés de Bazvaya et Gogieli, situés près de Mossoul.

    Au cours de ces derniers jours, les informations sur des raids meurtriers de la coalition US, qui participe à la prise de Mossoul, ne cessent d'affluer. Un des derniers exemples est la frappe d'une procession funéraire à Dukuk qui a fait une vingtaine de morts et plusieurs dizaines de blessés.

    L'opération de libération de Mossoul a débuté le 17 octobre. Outre les forces armées gouvernementales irakiennes, elle engage des formations kurdes et la coalition internationale menée par les États-Unis. L'assaut de Mossoul a commencé le 31 octobre.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».
    Dossier:
    Opération de libération de la ville de Mossoul (2016) (105)

    Lire aussi:

    Mossoul: une tempête de sable freine la progression de l'armée irakienne
    Les chiites coupent la route qui relie Mossoul à Raqqa, fief de Daech en Syrie
    Les avions US frappent les quartiers résidentiels près de Mossoul
    Moscou explique la différence entre les batailles d’Alep et de Mossoul
    Tags:
    Sergueï Roudskoï, Tell-kayf, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik