International
URL courte
42058
S'abonner

Sur plus de 4.000 habitants de Savile Town, banlieue de Dewsbury dans le comté du Yorkshire de l'Ouest, seuls une cinquantaine de personnes sont blanches.

Comme le constate un correspondant du Daily Mail, « même la vendeuse de glaces est vêtue d'une burqa en plein été ». Presque tous les passants dans les rues de Savile Town arborent des vêtements islamiques traditionnels, les femmes portant le voile intégral.

« Elles parlent anglais très peu ou ne le parlent pas du tout. La plupart d'entre elles évite tout contact avec les personnes montrant une appartenance à une autre religion ou une autre culture », affirme le journaliste.

​​Selon les données du dernier recensement de la population du Royaume-Uni réalisé en 2011, seuls 48 des 4 033 habitants de Savile Town sont Britanniques, la ville étant peuplée pour la plupart par des personnes originaires d'Inde ou du Pakistan.

Ces dernières ont érigé à Savile Town une mosquée capable d'accueillir 4 000 visiteurs, avec un tribunal islamique inauguré à proximité, qui avait été critiqué pour sa discrimination des femmes dans un rapport présenté à la Chambre des Lords.

Outre la vendeuse de glaces vêtue d'une burqa en dépit de la chaleur, le journaliste rencontre une boucherie mobile qui ne vend que de la viande de chèvre, d'agneau et d'autruche. Dans le même temps, huit des neuf brasseries présentes autrefois dans la banlieue ont dû fermer, les habitants locaux n'étant pas enclins à consommer des boissons alcoolisés.

« Il va sans dire que, face à l'absence de lieux pour se socialiser ou faire ses courses, les résidents blancs ont entamé leur exode de Savile Town — d'abord au compte-gouttes, puis comme un fleuve », conclut le Daily Mail.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Sarkozy appelle à reloger tous les migrants de Calais au Royaume-Uni
Le Royaume-Uni ne veut plus de migrants après le Brexit
Le Royaume-Uni accueille des enfants migrants de Calais
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
crise migratoire, migrants, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook