Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton

    Le département d'Etat US publie 1.240 pages relatives aux courriels de Clinton

    © REUTERS / Carlos Barria
    International
    URL courte
    25550
    S'abonner

    Le département d'Etat américain a publie 1.240 pages supplémentaires relatives aux courriels d'Hillary Clinton.

    Le département d'État américain a publié jeudi 1 240 pages supplémentaires des courriels d'Hillary Clinton de l'époque où elle dirigeait l'institution, a déclaré jeudi le porte-parole du ministère, Mark Toner.

    Le département d'État compte également respecter la date limite du 4 novembre imposée par la justice pour traiter 350 pages des courriels d'Hillary Clinton, a annoncé le porte-parole du département Mark Toner.

    Le directeur du FBI, James Comey a annoncé la semaine dernière qu'il avait rouvert une enquête pour savoir si Clinton avait violé les lois sur le secret d'État en utilisant un serveur de messagerie privé et non protégé à l'époque où elle était secrétaire d'État.

    Le candidat républicain à la présidence américaine Donald Trump a annoncé mercredi, lors d'un rassemblement en Floride, que les 650 000 courriels liés à Hillary Clinton qui avaient récemment été découverts par le FBI, contiendraient des informations sur l'implication de l'ex-secrétaire d'État dans des activités illégales.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Vers une «très probable» inculpation d’Hillary Clinton
    WikiLeaks publie le 20e lot des emails du directeur de campagne d'Hillary Clinton
    La plupart des Américains veulent qu'Hillary Clinton soit traduite en justice
    Tags:
    révélations, Département d'Etat des Etats-Unis, Mark Toner, Hillary Clinton, James Comey, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik