Ecoutez Radio Sputnik
    Un hélicoptère russe pris pour cible en Syrie

    Un hélicoptère russe pris pour cible en Syrie

    © Sputnik . Dmitriy Vinogradov
    International
    URL courte
    14558

    Un hélicoptère russe a été attaqué en Syrie après l’atterrissage, mais son équipage est sain et sauf. Le ministère de la Défense a démenti les informations diffusées par certains médias selon lesquelles l'appareil aurait été abattu et a révélé les détails de l’attaque.

    Un hélicoptère russe effectuant un vol régulier pour acheminer de l'aide humanitaire dans la province syrienne de Hama a dû effectuer jeudi un atterrissage d'urgence. Après l'atterrissage, l'appareil a été pris pour cible par les terroristes, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    « L'hélicoptère a subi des dégâts l'empêchant de revenir sur son aérodrome de stationnement. L'équipage n'a pas été touché et a été rapidement transporté par un hélicoptère de sauvetage sur la base aérienne de Hmeimim », a indiqué le porte-parole du Centre.

    Les militaires russes ont ainsi démenti les informations diffusées plus tôt par Daech et retransmises par certains médias, selon lesquelles les djihadistes auraient abattu un hélicoptère russe en utilisant un projectile radioguidé.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Attaque sur un corridor humanitaire à Alep: deux militaires russes blessés
    Alep: l'armée syrienne suspend les combats
    Alep: la situation dans les couloirs humanitaires diffusée en direct
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    Tags:
    militaires russes, hélicoptères, Hama, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik