International
URL courte
4210
S'abonner

La bourgmestre de la commune de Molenbeek Françoise Schepmans a fait fermer la mosquée Loqman, fréquentée par des individus suspectés de terrorisme.

Officiellement, le bâtiment doit fermer ses portes en raison de diverses infractions urbanistiques dont : le « changement de destination des sous-sols, rez-de-chaussée et premier étage arrière, d'une maison de commerce en lieu de culte, couverture de la cour latérale et modification de la façade sans permis d'urbanisme ».

La mosquée ne pourrait reprendre ses activités qu'à condition « que les agents communaux constatent que les mesures de remise en état auront bien été exécutées ».

La mosquée était surveillée par la Sûreté de l'État, soupçonnée de jouer un rôle dans la radicalisation de jeunes partis combattre en Syrie. Elle était également fréquentée par Ayoub El Khazzani, le tireur de l'attentat déjoué dans le Thalys et par Mohammed Abrini, surnommé « l'homme au chapeau » lors des attentats de Bruxelles.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Agression de policiers à Bruxelles: "des éléments pour croire à une attaque terroriste"
Des faussaires terroristes interpellés à Bruxelles
Un des terroristes de Bruxelles apparaît dans un documentaire sur l'intégration
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
radicalisation, fermeture, djihadisme, terrorisme, mosquée, attentats de Bruxelles, Bruxelles, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook