International
URL courte
21169
S'abonner

Le Parquet municipal de Munich a entamé une investigation à l’égard de Mark Zuckerberg et d’autres gestionnaires de Facebook, soupçonnés de complicité d’incitation à la haine raciale.

L'enquête a été ouverte à l'initiative d'un avocat de la ville de Würtzbourg, qui accuse la direction de l'entreprise de promotion d'appels aux meurtres sur Facebook, ainsi que de menace de violence et de propos niant l'holocauste, a annoncé l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

L'avocat a livré au parquet une liste de cas prouvant que des publications violant la législation en vigueur ne sont pas supprimées par la société de M. Zuckerberg.

Deux autres noms, ceux du directeur de Facebook pour l'Europe et homme politique britannique Richard Allan et de de la représentante de l'entreprise à Berlin Eva-Maria Kirschsieper, figurent également dans l'affaire.

Une demande similaire à l'égard de M. Zuckerberg et de la directrice des opérations de Facebook Sheryl Sandberg, avait déjà été envoyée par un cabinet d'avocats de la ville d'Hambourg, mais sans conséquence, car les accusés, d'après le parquet, ne sont pas assujettis à la législation allemande.

Auparavant, le ministre fédéral allemand de la Justice Heiko Maas avait promulgué les résultats d'un examen, indiquant que Facebook supprimait moins de 50 % des publications, contre lesquelles les internautes portaient plainte. De ce fait, l'examen sera maintenu jusqu'en février 2017.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Comment la main invisible de Facebook peut-elle " influencer la politique"?
Recours en justice contre Facebook après des attaques palestiniennes
Facebook "dislike" la crise migratoire
«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Tags:
publication, haine, enquête, parquet, internautes, Facebook, Spiegel, Sheryl Sandberg, Heiko Maas, Eva-Maria Kirschsieper, Richard Allan, Mark Zuckerberg, Hambourg, Wurtzbourg, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook