Ecoutez Radio Sputnik
    Opération militaire à Mossoul

    L’armée irakienne à l’assaut d’une ville près de Mossoul

    © AFP 2019 AHMAD AL-RUBAYE
    International
    URL courte
    1220
    S'abonner

    Les militaires irakiens ont lancé samedi l’assaut contre Hammam al-Alil, la dernière ville d’importance sur la route de Mossoul, bastion de l’État islamique en Irak.

    Le commandant de l'opération visant à reprendre Mossoul a déclaré que l'armée avait lancé une attaque depuis trois directions contre les militants de Daech à Hamam al-Alil, localité située à 15 kilomètres de Mossoul. En outre, les hélicoptères des forces aériennes irakiennes soutiennent l'opération terrestre.

    « Ce combat est crucial, c'est la dernière ville avant de Mossoul », a déclaré le général de l'armée irakienne Najm al-Jabouri, qui supervise l'opération militaire en vue de la libération de Mossoul.

    Selon lui, les soldats de l'armée irakienne ciblent à Hamam al-Alil un groupe de 70 militants de Daech, pour la plupart des mercenaires étrangers. Les terroristes ne savent pas où s'enfuir, et se contentent de changer de position, a-t-il noté.

    Les djihadistes ont enlevé des milliers de personnes à Hammam al-Alil et dans les villages avoisinants pour couvrir leur retraite en direction de Mossoul, ont déclaré des habitants de la ville à Reuters.

    L'opération visant à libérer la ville de Mossoul a commencé le 17 octobre dernier. Les combats sont menés par les forces armées, la police irakienne et des milices kurdes appuyés par l'aviation de la coalition dirigée par les États-Unis. En deux semaines de l'opération, plus de 16 500 habitants ont dû quitter leurs foyers.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Plus de 22.000 personnes ont quitté Mossoul en raison des hostilités
    Des centaines de civils utilisés comme boucliers humains par l’EI à Mossoul
    Après la terreur, c’est la paix qui avance vers le centre de Mossoul
    Tags:
    assaut, opération, Etat islamique, Irak, Mossoul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik