International
URL courte
46379
S'abonner

Le chancelier autrichien Christian Kern a appelé à «couper le robinet de l'argent» de la Turquie si Ankara torpillait l'accord avec l'UE sur les réfugiés.

« Il n'y a pas d'accord sur la migration, il n'y aura pas d'argent », a-t-il déclaré dans un entretien au journal autrichien Krone.

Il était initialement prévu que la Turquie obtiendrait le régime sans visas avec l'UE en octobre 2016, mais en raison de différends survenus après la tentative de putsch avorté, les négociations n'ont pas encore été couronnées de succès. En particulier, l'UE insiste sur un certain nombre de révisions de la législation antiterroriste turque.

L'accord signé entre Bruxelles et Ankara en vue de régler la crise des réfugiés en Europe prévoit que la Turquie surveille mieux ses frontières et accueille des migrants. En échange, l'UE s'est engagée à supprimer les visas pour les ressortissants turcs souhaitant effectuer un court séjour au sein de l'Union européenne.

Dans le même temps, l'UE doit verser à Ankara six milliards d'euros nécessaires pour loger les migrants sur le territoire turc.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Mogherini: la Turquie n’a pas renoncé à l'accord sur les migrants
La Turquie menace de suspendre l'accord sur les migrants
Pour François Hollande, l'accord UE-Turquie sur les réfugiés est "juste"
L’accord UE-Turquie sur les migrants risque de devenir caduc
Tags:
migrants, accord, Christian Kern, Autriche, Europe, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook