International
URL courte
57530
S'abonner

Après Mossoul, en Irak, il faudra livrer la bataille de Raqqa, en Syrie, pour éradiquer l'organisation de l'État islamique, a déclaré dimanche le ministre français de la Défense.

Dans une interview à Europe 1, Les Echos et iTELE, Jean-Yves Le Drian a estimé que la bataille contre Daech était entrée à Mossoul dans une phase majeure mais a rappelé que le territoire de l'organisation s'étendait également en Syrie et que des attentats en Europe avaient été ordonnés de Raqqa.

« Donc il faut aussi aller jusqu'à Raqqa. On passe d'abord par Mossoul mais la bataille de Raqqa doit avoir lieu », a-t-il déclaré citépar Reuters. « Ça sera automatiquement des forces locales qui viendront libérer Raqqa, même si les forces françaises, les forces américaines, la coalition, contribuent par des frappes à ce que l'on puisse démanteler le dispositif de Daech ».

Il a estimé que la bataille de libération de Mossoul de l'emprise de Daech serait longue. "Mais elle est en cours et elle est en cours de manière positive, après deux ans de préparation", a-t-il ajouté. 

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les chiites coupent la route qui relie Mossoul à Raqqa, fief de Daech en Syrie
Offensive sur Raqqa: vers un regain des tensions entre la Turquie et les USA?
Ankara veut exclure les Kurdes de l’offensive sur Raqqa
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
coalition, Jean-Yves Le Drian, Raqqa, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook