Ecoutez Radio Sputnik
    TwitterL'image de Donald Trump

    Trump viré de sa page Twitter!

    © AFP 2018 Leon Neal © REUTERS / Carlos Barria
    1 / 2
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    16439

    Mieux vaut tard que jamais : les conseillers du candidat républicain Donald Trump l’ont écarté de la gestion de sa propre page sur Twitter.

    Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump est connu non seulement pour ses propos durs et controversés devant le public, mais aussi pour ses commentaires sur Internet qui peuvent parfois laisser pantois. La veille du jour du scrutin, les conseillers du milliardaire ont décidé de prendre les choses en main.

    Selon le journal The Hill, Donald Trump n'a plus de contrôle sur sa page Twitter, tous les messages étant préparés et publiés par son conseiller de presse. En particulier, le tweet indiquant que le président Barack Obama ne devrait pas participer à la campagne électorale d'Hillary Clinton a été publié par la porte-parole du milliardaire Hope Hicks.

    « Les pages de Trump sur les réseaux sociaux comptent plus de 13 millions de lecteurs, et l'homme politique les a utilisées à plusieurs reprises pour diaboliser ses adversaires politiques et pour donner aux électeurs un regard non filtré sur sa situation », déclare The Hill.

    Le journal note que les déclarations dures du candidat sur Twitter « sont souvent une source de maux de tête pour son équipe de campagne électorale ».

    De son côté, Barack Obama, ardent partisan d'Hillary Clinton, s'est empressé de commenter l'expulsion de M. Trump de sa page :

    « Si quelqu'un ne peut pas gérer un compte Twitter, ils ne peut pas gérer les codes nucléaires », a-t-il ironisé.

    Les élections présidentielles se tiendront le 8 novembre aux États-Unis.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Trump évacué lors d'un discours dans le Nevada
    Trump creuse l’écart avec Clinton, selon un sondage
    Clinton accuse Trump de sexisme mais rémunère mieux les hommes que les femmes
    Tags:
    élections, Donald Trump, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik