Ecoutez Radio Sputnik
    Wikileaks founder Julian Assange

    Assange entendu le 14 novembre en présence d'un magistrat suédois

    © AFP 2018 JUSTIN TALLIS
    International
    URL courte
    2117

    Julian Assange, réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres, sera entendu le 14 novembre par un procureur équatorien, en présence d'un magistrat suédois, sur une accusation de viol en Suède, a annoncé lundi le parquet à Stockholm.

    La procureure en chef Ingrid Isgren, magistrat instructeur adjoint dans l'enquête visant le fondateur de WikiLeaks, ainsi qu'un inspecteur de police assisteront à cette audition, indique un communiqué du parquet.

    Un prélèvement sera effectué sur Julian Assange — s'il y consent — à des fins de comparaison d'ADN.

    Le résultat de cette audition sera remis par écrit ultérieurement par le parquet équatorien aux magistrats suédois et ces derniers décideront de la suite à donner à l'enquête en se basant sur ces conclusions.

    Bête noire de l'ex-hacker australien, la procureure suédoise en charge du dossier, Marianne Ny, s'est félicitée du fait que « l'enquête préliminaire puisse se poursuivre grâce à l'audition du suspect », rapporte l'AFP.

    Réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, Julian Assange est sous le coup d'un mandat d'arrêt européen émis dans le cadre d'une enquête pour viol après la plainte déposée par une Suédoise en 2010.

    Lire aussi:

    Assange dévoile l’information clé du piratage des démocrates US
    Assange: Trump battu d’avance par la machine de propagande d’État US
    Assange: «Daech et la Fondation Clinton financées depuis une même source» (Vidéo)
    Assange: pas de «main de Moscou» derrière les révélations sur Clinton
    La Suède refuse une permission de sortie à Assange pour un enterrement, Assange fait appel
    Anonymous venge Assange et «attaque» l'ambassade équatorienne
    Malik Obama: «Frère, pardonne Julian Assange!»
    Tags:
    enquête, magistrat, WikiLeaks, Julian Assange, Suède, Equateur
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik