Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg

    L'Otan veut dialoguer avec Moscou, mais continue à renforcer ses effectifs

    © REUTERS / Francois Lenoir
    International
    URL courte
    67356

    Malgré les déclarations de Jens Stoltenberg, selon lesquelles l'Alliance atlantique cherche à maintenir les rapports avec la Russie, l'Otan ne cesse de renforcer son contingent militaire ce qui ne facilite pas du tout le dialogue.

    La plupart des militaires de l'Otan vont passer à un régime renforcé en réponse à l'activité de la Russie, a déclaré le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

    « Nous avons vu à quel point la Russie devenait plus active sur bien des points. Nous avons vu que la Russie accroissait sa puissance militaire depuis des années. Nous avons également vu comment la Russie utilisait la propagande en Europe chez les alliés de l'Otan et c'est à cause de cela que l'alliance réagit », a déclaré M. Stoltenberg dans une interview au journal Times.

    Cependant, le secrétaire général a souligné que « le maintien des rapports entre l'Otan et la Russie est très important ».

    Il a également ajouté que l'alliance envisageait d'augmenter l'aptitude opérationnelle d'un grand nombre de ses 3 millions de militaires sans donner un chiffre exact. Cependant, l'ambassadeur britannique auprès de l'Otan Adam Thomson a déclaré qu'il s'agissait du passage à un régime renforcé de 300 000 militaires, dont le délai de déploiement sera écourté de deux mois.

    Debut novembre, le secretaire général de l'Otan a déclaré que la Russie ne représentait pas une menace pour les alliés de l'Otan et l'Alliance atlantique cherchait à intensifier son partenariat avec ce pays.

    « Nous ne voyons pas de menace russe imminente visant l'un des alliés de l'Otan », a indiqué alors le responsable.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’Otan repère trois sous-marins russes en Méditerranée
    Cette Russie qui tape sur les nerfs de l’Otan
    La Russie a informé les Allemands des actions de l'Otan près de sa frontière
    Tags:
    effectifs, renforcement, armements, Jens Stoltenberg, OTAN, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik