International
URL courte
24310
S'abonner

Frustré de ne pas pouvoir lutter contre la corruption qui fleurit en Ukraine, l’ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili a décidé de quitter le poste de gouverneur de la région d’Odessa et a accusé le président Porochenko de soutenir les « clans criminels » dans le pays.

Les autorités locales ne voulant pas s'attaquer à la corruption, le gouverneur de la région ukrainienne d'Odessa et ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili a annoncé sa démission.

« Compte tenu de la situation qui s'est créée, j'ai décidé de présenter ma démission », a-t-il déclaré, tout en soulignant qu'il envisageait d' « amorcer une nouvelle étape de lutte ».

Selon lui, en dépit du changement de pouvoir en Ukraine la corruption y règne toujours en maître : « On y vole, comme on y volait avant ». Et d'avouer que c'est la déclaration des revenus des hauts fonctionnaires qui a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase — d'un côté des députés et des responsables déclaraient des millions et de l'autre ils demandaient aux autorités de l'aide matérielle.

Les hauts fonctionnaires ukrainiens étaient invités à déclarer leurs revenus avant novembre. Mikhaïl Saakachvili, lui, a déclaré qu'il avait touché 1 500 dollars en un an et qu'il détenait sur ses comptes quelque 62 000 dollars (56 000 euros environ).

« Corruption siège à Kiev »

M. Saakachvili a en outre accusé le président ukrainien Piotr Porochenko d'avoir soutenu en personne des « clans » criminels dans la région d'Odessa. Le développement dans la région ne sera possible que lorsque « Kiev sera libéré des corrompus » qui couvrent, selon lui, le banditisme dans le pays, notamment à Odessa.

Mikhaïl Saakachvili, chef de l'État géorgien entre 2008 et 2013, a quitté la Géorgie après l'investiture du nouveau président du pays Gueorgui Margvelachvili. En mai 2015, le président ukrainien Piotr Porochenko l'a nommé au poste de gouverneur de la région d'Odessa, alors qu'il était son conseiller.

Le parquet géorgien a ouvert plusieurs enquêtes pénales à l'encontre de M.Saakachvili, notamment pour abus de pouvoir et détournement de fonds publics. En cas d'entrée sur le sol géorgien, l'ex-président risque d'être interpellé. 

Lire aussi:

Saakachvili dénonce un "coup d’Etat oligarchique" en Ukraine
Saakachvili, les oligarques et le FMI
Un adjoint de Saakachvili porte le vice-gouverneur d'Odessa dans ses bras
Saakachvili exhorte Porochenko à dépêcher la Garde nationale à Odessa
Tags:
corruption, Petro Porochenko, Mikhaïl Saakachvili, Odessa, Kiev, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook